Maille après maille

vendredi 21 février 2014

Maudite !

Je crois qu'il n'y a pas d'autre mot. Je suis maudite. Maudite de la coudière...

IMG_0449

IMG_0447

Je ne dois pas être faite comme les autres. Moi, j'ai les coudes en dedans.

A bientôt, je file jouer ma Pénélope !

Posté par Fa2ny à 15:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]


mardi 11 février 2014

Snooooood !

     J'avais envie d'un truc super facile et super rapide à tricoter. Du genre sans prise de tête. Cast on les mailles et bind off les mailles dans la foulée. J'ai choisi un snood. Ouais, un snood. Ce truc que je ne porte jamais. Sauf que là c'est différent. D'abord, mon snood (rien que le nom, j'aime pas) est dans une super laine. Un mélange de mérinos, de soie et d'alpaga. C'est chaud et doux comme un doudou. Puis, le modèle est super joli. Il s'agit du Donner Pass Cowl. On tricote deux mailles endroit, deux mailles envers et on décale d'une maille au tour suivant. Déjà que je tricote un tube, fallait bien une petite fantaisie pour m'éviter de devenir folle à l'idée de n'avoir que du mousse à tricoter.

     Et finalement, je le porte ce snood. (Nan, mais sans rire, c'est quoi ce nom ?)

IMG_0440

IMG_0437
Avec ou sans flash, à vous de choisir !

A bientôt !

Posté par Fa2ny à 10:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 2 février 2014

Work in progress

Dis donc toi, est-ce que tu fais encore un truc de tes dix doigts ???

Malgré mes (trop) rares passages par ici, je ne chôme pas. Beaucoup de couture et un peu de tricot, pas le temps de m'ennuyer. Ça bouillonne sous mes cheveux ! 

 image 

Sur mes aiguilles en ce moment, le Little Wave de Gudrun Johnston. La couleur sur la photo est horrible. Il s'agit en réalité d'un framboise très joli, mais très difficile à photographier. J'avoue que depuis le début du motif, je suis sceptique. Les vaguelettes ne ressortent pas suffisamment à mon goût. J'attends de le voir bloqué et sur moi pour me faire une idée plus précise. Pour l'instant, j'y crois encore ! Je croise les doigts!

A bientôt !

Posté par Fa2ny à 13:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 22 septembre 2013

Joindre l'utile à l'agréable...

     Quitte à avoir, pour la troisième année consécutive, le pire emploi du temps du collège, autant se faire plaisir avec un sac de cours cousu main. Je suis plutôt fière de moi sur ce coup-là. Je ne me suis pas trompée une seule fois alors que je n'avais que les dimensions et le souvenir du sac de ma copine Claire. C'est sûr, il m'avait tapé dans l'oeil !

photo 1

photo 3

     

photo 2

Il est hyper pratique : il ne craint pas la pluie et malgré sa taille à peine plus grande qu'un cahier 24 x 32, j'arrive à caser tout mon bazar. J'aime beaucoup les petits détails que je suis la seule à voir : la doublure à chevrons orangés, les gribouillis à moitié effacés de l'imprimé...

Bref, c'est une réussite !

A bientôt !

Posté par Fa2ny à 20:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 15 août 2013

Veni, vidi, nodavi !

     Après une telle déconvenue, j'ai placé ma machine à coudre en quarantaine (et mes ciseaux de couture aussi...). Il me fallait un projet tout simple dont j'étais sûre du résultat. Il y a des jours où, même si on aime l'aventure, ça fait du bien de se rassurer avec ce qu'on connaît.
     Et hop, j'ai ressorti les aiguilles à tricoter et j'ai décidé de compléter ma tenue romaine avec une paire de chaussettes. Oui, oui, oui, les Romains tricotaient déjà. Quand je le dis que tout vient des Romains !

IMG_0341

Valete !

Posté par Fa2ny à 19:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]



dimanche 4 août 2013

Le T-shirt de la loose

     Sorbetto, un T-shirt inratable... Celui que tout le monde réussit... Fallait s'en douter : je l'ai raté. Et pas qu'un peu ! Je ne fais pas dans la demi-mesure ! Une erreur de débutante : j'ai coupé trop court. ça m'apprendra à couper mon tissu le soir sans concentration.

IMG_0335
Il me reste deux solutions :
     - soit, je trouve une petite de huit ans à qui l'offrir. Parce que, avouons-le, dans l'état, il ne peut aller qu'à une petite de huit ans. Sur moi, on frôle l'indécence.
     - soit, je bidouille. J'ajoute une pièce en bas et je cache la démarcation avec un petit morceau de dentelle. Et après avoir posé des manches pour la première fois, je crois que je ne suis pas à une bidouille près !

A suivre... ou pas.

 

Posté par Fa2ny à 13:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 2 août 2013

Belladone

     Pour coudre la robe Belladone, il vous faut :
- une copine de couture très patiente
- un coupon de tissu qui attendait patiemment son heure depuis des années
- une fermeture éclair invisible qui se fait attendre et qui, à force de harceler au téléphone la dame de Mondial Relay, finit par arriver à point nommé
- du temps, beaucoup
- du calme et de la patience. Ce qui me disqualifiait dès le départ !

Et pourtant :

DSC_0380

DSC_0406DSC_0391DSC_0382

DSC_0407DSC_0399

     Je crois que je suis la première étonnée d'avoir réussi. Je n'ai plus qu'à me faire inviter, maintenant... Mariage, restaurant, anniversaire... ? C'est bon, j'ai une tenue !

Fa2ny

Posté par Fa2ny à 09:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 1 août 2013

Tunica romana

     J'y pensais depuis quelques mois déjà... Après une rencontre à Bavay lors des fêtes romaines début Juillet, je n'ai plus hésité et j'ai rejoint la troupe. J'ai ressorti ma machine à coudre qui n'avait pas servi depuis presque deux ans. Hop, deux rectangles de lin et le tour est joué. Me voici changée en Gallo-romaine prête à suivre la Legio XXII Primigenia.

DSC_0421

DSC_0410

DSC_0412(Va vraiment falloir qu'on invente le fer à repasser...)

Je peux désormais concilier deux passions : la culture latine et le travail de la laine en filant au fuseau sur le campement. Que demander de plus ?

Saluete atque ualete !

Fa2ny

Posté par Fa2ny à 15:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 28 juin 2013

Lutin-malin

     Quand j'étais petite, Mamie me tricotait souvent des chaussons pour traîner à la maison. Avec mon frère, on adorait cirer le sol du couloir de l'étage pour faire des glissades de fous juste en haut de l'escalier, le but étant de réussir à s'arrêter avant la première marche ou avant le mur. Hum... Pas toujours évident.
    Le week-end dernier, en cherchant sur Ravelry, j'ai retrouvé pas mal de modèles de chaussons pour adultes mais rien de bien transcendant, jusqu'à ce que je tombe sur cette paire déjà listée dans ma to-do-list dans une vie antérieure. Un assemblage de carrés au point mousse, tout bête. La machine se met en marche, je commence à réfléchir : Vais-je encore mettre en route un nouveau projet ? C'est tout petit. ça ne compte pas. Est-ce que j'ai la laine ? Quelques restes de Malmédy devraient suffir. Mes aiguilles 4 sont prises. Oui, mais vaudrait mieux que ce soit un peu serré. En 3,5, ça serait bien. Et pendant ce temps là, Stéphane dort tranquillement à côté sans se douter des pensées qui assaillent sa tricoteuse d'épouse, cachée sous la couette pour éviter que la lumière de la tablette ne le réveille. C'est terrible les nouvelles technologies, on a accès à Ravelry partout !
     Bon, je finis par les trouver vraiment trop choux ces petits chaussons, et puis... je n'ai plus de pantoufles depuis qu'elles ont décidé d'aller vivre leur vie de pantoufles autonomes loin de la maison. Je me laisse envahir par cette petite voix diabolique que vous connaissez bien et je me décide à lire le modèle. Et là ! Au secours ! Il est en finnois ! J'ai beau avoir un nom qui laisse penser à certains que j'aurais de la famille dans le grand Nord, ce n'est pas le cas. Après une première lecture, je me rend compte que (mon monde s'écroule...) le latin et le grec ne me seront d'aucune utilité sur ce coup là. C'est bien la première fois, que je dis un truc pareil. Je fais quelques recherches de traduction et je décide de ne suivre que le schéma, somme toute très facile. Oui, mais combien de mailles ? Combien de rangs ? J'agrandis des dizaines de photos de pieds sur les pages-projets. J'en fais une overdose et je décide de me lever. Pas le temps de lambiner ! J'ai un défi à relever ! Aujourd'hui, je tricote en finnois, non mais !

IMG_0297IMG_0279

     Défi réussi ! J'adore mes chaussons de lutin ! Et pour ceux qui connaissent la maison, je peux même faire des super glissades sur toute la longueur ! La partie tricot est très facile mais c'est carrément chaud patate pour l'assemblage. J'ai recommencé plusieurs fois les coutures du deuxième chausson. Evidemment, j'ai foncé tête baissée pour aligner les couleurs à plat sans réfléchir au fait qu'une fois assemblées, elles ne rendraient plus pareil. J'aurais préféré éviter d'avoir deux carrés oranges côte à côte. Je le saurai pour la prochaine fois. J'envisage d'en tricoter une paire pour Mamie. La boucle sera bouclée. Et pour plus d'infos et de photos de mes pitoutes, c'est ici.
    
     A bientôt !

Posté par Fa2ny à 16:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 13 mars 2013

Le grand Will

     Je profite que le collège soit fermé à cause de la neige pour venir vous présenter mon compagnon de ces dernières semaines. Je l'ai tricoté d'une traite cet été. Un mois jour pour jour sans rien faire d'autre que tricoter du matin au soir. Un pur moment d'égoïsme.
     J'ai trouvé la laine par hasard en flânant dans Lille pendant les soldes d'été. Je me dirigeais nonchalamment vers le centre-ville, quand en passant par hasard (hum...) devant chez Anny Blatt, elles ont attiré mon oeil. Quelques pelotes de Cosy attendaient leur heure dans leur panier. Elles n'ont pas attendu longtemps.
     Une fois rentrée, j'ai cherché pendant des jours ce que je pouvais en faire. J'avais envie d'un très grand châle dans lequel je pourrais m'envelopper. Evidemment, j'ai passé des heures sur Ravelry et j'ai trouvé... A Midsummer Night's Dream. C'était une évidence. C'était ce modèle qu'il me fallait. Le Songe d'une nuit d'été. Shakespeare. La mise en abîme de la légende de Pyrame et Thisbé. Le personnage de Puck... Ah ! De bons souvenirs...
     439 mailles, en 3,5. Cinq panneaux à tricoter en même temps. Je me suis régalée. C'était difficile mais ô combien enthousiasmant !

DSCF8531

          Après avoir égrainé pendant des heures des K3, des P2 et des milliers de YO, le verdict est tombé. Ce modèle est superbe. Bravo à sa créatrice, Judy Anderson.

DSC_0787

DSC_0791DSC_0800

DSC_0796

     Il est vraiment comme je le souhaitais. Immense mais très léger, presque aérien. Ce sont des motifs de dentelle mais les aiguilles fines font que ce n'est pas trop arachnéen. Je peux le porter en écharpe sous mon manteau ou m'envelopper dedans, lovée dans le canapé avec un bon livre et une tasse de thé. Il est d'une douceur incroyable. C'est parfait pour les besoins de réconfort. Et puis, bon, c'est un vrai châle de littéraire qui a une histoire à raconter. Le grand Will, tout de même ! 
  
A bientôt !

Fa2ny

Posté par Fa2ny à 15:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]



Fin »