Je profite que le collège soit fermé à cause de la neige pour venir vous présenter mon compagnon de ces dernières semaines. Je l'ai tricoté d'une traite cet été. Un mois jour pour jour sans rien faire d'autre que tricoter du matin au soir. Un pur moment d'égoïsme.
     J'ai trouvé la laine par hasard en flânant dans Lille pendant les soldes d'été. Je me dirigeais nonchalamment vers le centre-ville, quand en passant par hasard (hum...) devant chez Anny Blatt, elles ont attiré mon oeil. Quelques pelotes de Cosy attendaient leur heure dans leur panier. Elles n'ont pas attendu longtemps.
     Une fois rentrée, j'ai cherché pendant des jours ce que je pouvais en faire. J'avais envie d'un très grand châle dans lequel je pourrais m'envelopper. Evidemment, j'ai passé des heures sur Ravelry et j'ai trouvé... A Midsummer Night's Dream. C'était une évidence. C'était ce modèle qu'il me fallait. Le Songe d'une nuit d'été. Shakespeare. La mise en abîme de la légende de Pyrame et Thisbé. Le personnage de Puck... Ah ! De bons souvenirs...
     439 mailles, en 3,5. Cinq panneaux à tricoter en même temps. Je me suis régalée. C'était difficile mais ô combien enthousiasmant !

DSCF8531

          Après avoir égrainé pendant des heures des K3, des P2 et des milliers de YO, le verdict est tombé. Ce modèle est superbe. Bravo à sa créatrice, Judy Anderson.

DSC_0787

DSC_0791DSC_0800

DSC_0796

     Il est vraiment comme je le souhaitais. Immense mais très léger, presque aérien. Ce sont des motifs de dentelle mais les aiguilles fines font que ce n'est pas trop arachnéen. Je peux le porter en écharpe sous mon manteau ou m'envelopper dedans, lovée dans le canapé avec un bon livre et une tasse de thé. Il est d'une douceur incroyable. C'est parfait pour les besoins de réconfort. Et puis, bon, c'est un vrai châle de littéraire qui a une histoire à raconter. Le grand Will, tout de même ! 
  
A bientôt !

Fa2ny